• Saint-Pierre "le petit Paris des Antilles"

     

     

     

     

    La ville de Saint-Pierre a 377 ans, elle a été fondée en 1635 par Pierre Belain d'Esnambuc. Elle était l'ancienne capitale économique de la Martinique jusqu'en 1902, date de l'éruption de la Montagne Pelée.

     

     

    Elle a été capitale administrative de la Martinique de 1635 à 1692, puisqu'elle a abrité le Palais du Gouverneur durant cette période. C'est en 1692, que le gouvernement a été transféré à Fort-de-France.

     

     

    Le 8 mai à 7H50 du matin, Saint-Pierre et le Prêcheur sont rayés de la carte

     

     

    Le 8 mai, c'est la catastrophe. Des nuages de gaz chargés de cendres et de souffres, chauffés à 1000°, dévalent sur la ville à plus de 200 km/h.

     

     

    Un peu avant 8 heures du matin, la nuée ardente frappe Saint-Pierre. En quelques secondes toute trace de vie disparaît. Maisons et monuments sont soufflés.


     

     

    De solides murs de pierre, larges d'un mètre, s'effondrent. 30 000 personnes meurent instantanément, démantibulées, asphyxiées sur place par la violence du choc.

     

     

     

     

    L'onde de choc atteint la mer. Un raz de marée de 3 mètres s'abat sur les navires au mouillage, en même temps que le nuage de gaz.

     

     

    Chavirés ou incendiés, une vingtaine de bateaux coulent. La ville et les alentours sont rasés.

     

    De petits morceaux de roche arrachés au volcan sont projetés jusqu'à Fort-de-France. Un linceul de cendres chaudes recouvre toute l'île de la Martinique. Le "Petit Paris des Antilles" a cessé d'exister.

     

     

    Site : http://www.zananas-martinique.com/

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks