• Le Carême en Martinique

    Juste après la chaude période du Carnaval, débute le Carême qui s'étale entre le mercredi-des-Cendres et Pâques. Période de restriction et de privation, elle correspond avec la saison sèche.

     

    Chorégraphie hommes d'argile de la Martinique

     

    La Guadeloupe et la Martinique sont des îles où la religion catholique tient une place importante et nombreuses sont les personnes qui observent les pratiques religieuses.

     

     

    cascade d'eau Martinique

     

    A l'époque de nos parents, pendant le Carême, on n'allait pas danser (pas de bal, pas de zouk). Le vendredi, on ne consommait pas de viande et on mangeait plutôt maigrement. Notre mère nous a transmis cette tradition des repas légers du vendredi de carême où, le soir, nous nous contentions d'un bon bol de chocolat noir (kako), bien épais parfumé à la cannelle et à la noix de muscade (voir la recette).

     

    Marmite antan lontan

     

    Pendant le carême, pas de mariage, pas de fêtes, pas de musique.

    L'entrée dans la semaine sainte accentuait encore plus l'observation des règles de pénitence. Dès le jeudi Saint, avec la messe du matin, les cloches des églises s'arrêtaient de sonner jusqu'au samedi matin.

     

    Eglise MontMartre de Balata

     

     

    Site à visiter : http://antanlontan.chez-alice.fr/careme.htm




    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks