• L'arbre "rouge à lèvres"

     

    Le roucouyer est un arbuste bien connu dans les Caraïbes, est originaire d’Amérique. 

    Dans ses chroniques « Voyage aux îles » le Père Labat, ecclésiastique mais surtout célèbre aventurier de la fin du XVIIème siècle a pris soin de décrire le roucouyer et l’usage quotidien qu’en faisaient les indiens Caraïbes qu’il décrit comme « les plus indolentes créatures du monde ».


    Il écrit : « Les indiens ou Caraïbes, en font pour leur usage (le roucou qui était appelé « rocou » à l’époque : ndlr), car ils n’ont point d’autres habits que cette peinture dont les femmes ont le soin de les barbouiller tous les matins ».

     Les graines de roucou sont rouges. C’est peut-être pourquoi les indiens ont reçu ce surnom de « peaux rouges ». 

    Les indiens Caraïbes mélangeaient cette substance colorée et cireuse avec de l’huile de carapate pour se protéger la peau.  

     

    Les femmes de Tahiti utilisaient cette pâte de roucou pour rougir leurs lèvres. On l'appelle encore l'arbre "rouge à lèvres".


    site à visiter : http://caraibesante.com

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks