• L'anthurium

     



    Photo du net

     


    Les Anthurium apprécient d'être brumisé régulièrement.

     

    Ajoutez de l'engrais à l'eau d'arrosage non calcaire au printemps et l'été, mais arrosez-le moins souvent en hiver.

    Coupez en premier les fleurs fanées puis les feuilles quand votre plante devient touffue.

    Les Anthurium s'accommodent d'un sol composé de terre de bruyère, de sable et de terreau ; cependant il préférera un mélange de sphaigne, perlite et tourbe éventuellement additionnée d'écorce de pin.

    Certaines espèces acceptent volontiers d'être fixées sur des morceaux d'écorces comme on le fait pour certaines orchidées.

    photo du net


    Les Anthurium peuvent être reproduits par semis ; il faut alors retirer la graine du fruit qui se présente comme une grappe de petites baies charnues souvent de couleur chatoyante, puis installer cette graine sur le support voulu.

    La durée de vie des graines est très courte et oblige de les semer sans attendre. Une vaporisation régulière et une bonne hygrométrie ambiante permettra à la plante de se développer. Les racines aériennes des plantes montées en épiphytes auraient des propriétés très semblables à celles des orchidées.

     

                

    photo du net

     

     


    Plusieurs espèces sont multipliées comme plante d'appartement pour la valeur ornementale de leur feuillage Anthurium crystallinum ou pour celle de leur inflorescence (spathe et spadice rouge) Anthurium scherzerianum.

    L'anthurium est une plante dépolluante extrêmement efficace pour éliminer l'ammoniac, dans une moindre mesure pour le xylène. Son parfum peut également provoquer migraine et allergie.



     
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks