• Joseph Lagrosillière

    Joseph Lagrosillière est né le 20 octobre 1872 à Sainte-Marie (Martinique).

    Il effectue en métropole des études de Droit, puis en 1901, à son retour dans l'île, s'inscrit comme Avocat au barreau de Fort-de-France.

    La même année, il crée la première Fédération socialiste de la Martinique. Puis il fonde le journal Le Prolétaire dont il est aussi le rédacteur en chef.

     

    photo du net

     

    Négociant-agriculteur, Joseph Lagrosillière fut également publiciste, avocat à la Cour d'appel de la Martinique, puis bâtonnier

    1902 : Joseph Lagrosillière est candidat aux législatives dans la circonscription Nord, mais en raison de l'éruption de la montagne Pelée, le 8 mai, le deuxième tour prévu le 11 n'a pas lieu. Sa famille est décimée dans la catastrophe. Démoralisé, il s'installe pendant deux ans à Saint-Pierre-et-Miquelon.

    1910 : Il est élu député dans le Nord (il sera réélu en 1914). Aux élections municipales, il est élu maire de Sainte-Marie ; il reste le premier Magistrat de la ville pendant 26 ans.

    1925 : Il est emprisonné après les élections municipales et la grève de 1925 pour incitation au trouble et à la violence.

     

    1931 : Joseph Lagrosillière est arrêté pour "trafic d'influence" et écroué au Havre en France.

    1932 : Malgré ses démêlés judiciaires, il est triomphalement élu à nouveau député dans le Sud. Il le reste jusqu'au début de la seconde guerre mondiale.

    1945 : Joseph Lagrosillière livre sa dernière bataille politique à Fort-de-France, où il est sévèrement battu par le jeune candidat communiste Aimé Césaire qui le distance de plus de 5000 voix.

    1950 : Il meurt le 6 janvier à l'âge de 78 ans.

     

    source wikipédia


    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks