• Gilbert LAROSE (la Savane des Esclaves)

    Photo du net 


    La Savane des Esclaves est un village d'antan reconstitué par Mr Gilbert LAROSE : on y trouve des cases traditionnelles d'habitation, un grand carbet, une case à manioc, un musée de l'esclavage, un jardin créole dans lequel les cultures sont faites sans engrais ni pesticides, à la mode des anciens ; de nombreuses plantes médicinales , des arbres fruitiers rares.

    Depuis tout petit, Gilbert Larose s'est toujours intéressé au mode de vie de ses grands-parents, à leurs connaissances, leurs coutumes et leurs traditions.

    Persuadé que cette culture ne doit pas se perdre, mais mérite au contraire d'être découverte et redécouverte par tous, il a voulu la remettre en valeur au cœur de la société Martiniquaise d'aujourd'hui.

    C'est ainsi, qu'il y a cinq ans (en 2000), Gilbert a eu l'idée de bâtir un Village Antan Lontan.

    Soutenu et aidé par sa famille et les amis, sans aide ni subvention, avec les moyens de ses ancêtres et dans le respect des traditions, la savane des Esclaves est née au cœur du quartier la Ferme au Trois-Ilets.


    Après deux années de déboisement, avec scie à bûche et coutelas, Gilbert a voulu faire fructifier la terre, avec bananes, dachines, patate douce, manioc...

    La préparation du sol , avec houes et binettes, fut réalisée en une année.

    Au regard des récoltes et avec la fréquentation des aînés, tout cela lui a donné l'envie de préserver son passé et de partager la culture martiniquaise de ses ancêtres.


    A côté des jardins de légumes, Gilbert a alors construit plusieurs cases entièrement réalisées en bois local, roseaux et feuilles de canne, trouvés à proximité du site.

    La Savane des Esclaves est là pour témoigner, enseigner, et préserver le patrimoine martiniquais.


    source : http://www.parcsetjardins.fr /la_savane_des_esclaves-790.html

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks